Publié le décembre 13, 2022
Par Elodie Girard
Content manager, Greenmetrics

Quel est l’empreinte carbone web du secteur agroalimentaire ?

Comme pour tous les secteurs, l’agroalimentaire n’échappe pas à la règle du web : site internet et développement du e-commerce. Nous avons décidé de mener une étude sur l’empreinte carbone web du secteur agroalimentaire. Découvrez dans cet article nos résultats via la méthode Greenmetrics Analytics.

Empreinte carbone web : 15 marques de l'agroalimentaire

Méthodologie : mesure de l’empreinte carbone web des sites du secteur agroalimentaire

Nous avons analysé les pages d’accueil de 16 sites web du secteur agroalimentaire :

Pour chacun des sites web, nous avons mesuré les émissions de CO₂, la consommation d’énergie et le poids de la page d’accueil. Nous avons également pris en compte la mesure de la performance. En effet, l’éco-conception d’un site web permet d’obtenir un meilleur référencement, un site plus rapide et une expérience utilisateur améliorée. 

Score Greenmetrics Analytics des sites web analysés

Notre outil Greenmetrics Analytics, mesure et analyse la performance et les impacts environnementaux et sociaux d’un site web. Après la mesure, le site web obtient un score. Un score de 0 à 100 ; 100 étant le meilleur score.

Empreinte carbone web du secteur agroalimentaire : score greenmetrics analytics

Le score médian Greenmetrics Analytics de notre panel est de 62. Ce qui veut dire que les sites web doivent réduire leur empreinte carbone web et peuvent améliorer leur performance.

Site web : l’empreinte carbone web du secteur agroalimentaire 

CO₂ émis par page d’accueil

CO2 émis : empreinte carbone web du secteur agroalimentaire

La médiane des émissions de CO₂ est de 0,30 gCO₂eq. D’après notre comparatif : 

  • page web peu impactante < 0,18 gCO₂eq
  • > 0,32 gCO₂eq : page web très impactante

Tous les sites web analysés se situent au-dessus de 0,18 gCO₂eq et 7 sont supérieurs à 0,32 gCO₂eq.

Top 3 des pages d’accueil
qui émettent le plus de CO₂
Top 3 des pages d’accueil
qui émettent le moins de CO₂
Candia : 0,56 gCO₂eq
Savencia : 0,47 gCO₂eq
Nestlé : 0,46 gCO₂eq
Heineken : 0,18 gCO₂eq
Picard : 0,21 gCO₂eq
Herta & Fleury Michon : 0,25 gCO₂eq

Poids des pages d’accueil

Le poids de la page correspond au poids des ressources nécessaires pour l’affichage de la page (code HTML, fichiers CSS, scripts, plugins, contenu). D’après HTTP Archive, le poids médian d’une page web sur desktop est de 2,3 MB.

Poids des pages des sites web du secteur agroalimentaire

Le poids médian par page d’accueil de notre panel est de 3,2 MB mais nous remarquons de grandes disparités entre les plateformes. 

Top 3 des pages d’accueil
les plus lourdes
 
Top 3 des pages d’accueil
les moins lourdes
Candia : 10,89 MB
Savencia : 9,33 MB
Jacobs Douwe Egberts : 7,41 MB
Heineken : 0,62 MB
Pepsico : 1,49 MB
Picard : 1,72 MB

Consommation énergétique du chargement de la page d’accueil

Consommation énergétique des sites web du secteur agroalimentaire

La consommation énergétique médiane du chargement des pages d’accueil analysées est de 572 mWh. 

Top 3 des pages d’accueil
les plus consommatrices
Top 3 des pages d’accueil
les moins consommatrices 
Candia : 1113 mWh
Nestlé : 970 mWh
Savencia : 970 mWh
Heineken : 318 mWh
Picard : 440 mWh
Fleury Michon : 455 mWh

Une consommation qui peut paraître faible mais multiplions cette consommation par le nombre de visiteurs mensuels.

Nombre de visiteurs sites web agroalimentaire

Projection de la consommation énergétique grâce au trafic mensuel généré

Pour avoir la projection de la consommation énergétique grâce au trafic mensuel généré, multiplions la consommation énergétique de la page d’accueil par le nombre de visiteurs mensuels par site :

Consommation énergétique mensuelle (kWh)Nombre de km parcourus en voiture électrique
Candia33 501268 010
Nestlé151 9991 215 992
Charal32 169257 354
Savencia16 684133 472
Bonduelle25 257202 054
Jacobs Douwe Egberts7 18257 456
Lesieur15 391123 125
Panzani19 166153 331
Fleury Michon15 106120 848
Pernod Ricard110 195881 558
Pepsico2 8962 3167
Ferrero12 45599 640
Heineken8 26866 144
Herta41 90233 5213
Picard748 0005 984 000
Moët Hennessy2 87623 005

Performance de la page d’accueil

L’éco-conception favorise la performance de votre site web ! Par conséquent, il est important d’analyser également des indicateurs de performance. Pour cette étude, nous nous sommes appuyés sur l’outil de notation de Google Lighthouse, un résultat sur 100 ; 100 équivaut à un site très performant sur les indicateurs de FCP, Speed Index, LCP, TTI, TBT et CLS.

Lighthouse des sites web du secteur agroalimentaire

Concrètement, le Lighthouse médian par page d’accueil de notre panel est de 70,5. Néanmoins, il existe un véritable écart de performance entre ces sites internet. 

Top 3 des pages d’accueil
les moins performantes
Top 3 des pages d’accueil
les plus performantes
Nestlé : 47
Savencia : 47
Candia : 51
Pepsico : 94
Heineken ; 90
Lesieur : 86

Bilan de l’empreinte carbone web des sites du secteur agroalimentaire

Nous voyons que les sites internet de notre panel doivent agir pour réduire leur impact environnemental et améliorer leur performance. Comme nous pouvons le constater, il existe un véritable lien entre faible empreinte carbone et performance. En effet, les pages d’accueil d’Heineken, de Pepsico et de Picard ont plutôt un faible impact et de bons résultats de performance web ; même si ils peuvent encore améliorer les résultats !

Score Greenmetrics Analytics/100CO₂ émis par page d’accueil (gCO₂eq)Poids par page d’accueil (MB)Consommation énergétique du chargement de la page d’accueil (mWh)Lighthouse/100
Candia370,5610,891 11351
Nestlé480,469,1597047
Charal520,355,5068352
Savencia530,479,3397047
Bonduelle540,262,7148257
Jacobs Douwe Egberts590,437,4185566
Lesieur620,402,4868186
Panzani620,262,8248482
Fleury Michon620,252,3645558
Pernod Ricard650,315,5768783
Pepsico670,361,4959194
Ferrero690,283,4953060
Heineken700,180,6231890
Herta700,252,7647475
Picard730,211,7244083
Moët Hennessy740,293,7855383